DP  CONSEILS ASSURANCES 

7 rue Louis Bouilhet, Place des Belges

76190 Yvetot

tel: 0235964361

Le dynamisme du crédit immobilier en Europe se confirme

Posté le : 22/05/2017

Les encours de crédits immobiliers, soit les montants encore dus (capital + intérêts), s’élevaient fin 2016 à 6 150 milliards d’euros, soit une hausse annuelle de 3,1 %, et de 9 % sur les cinq dernières années (2011-2016). Ce montant représente 88 % des crédits souscrits par les ménages et 40 700 euros en moyenne par ménage propriétaire en Europe.

C’est en Europe du Nord (Danemark, Finlande, Irlande, Royaume-Uni et Suède, soit 18 % de la population européenne) que les ménages sont les plus endettés (34 % du total des crédits immobiliers en Europe). Ce recours plus important au crédit (80 164 euros par ménage propriétaire, soit deux fois la moyenne européenne) s’explique notamment par le dynamisme des marchés, un recours au crédit in fine, une fiscalité favorable et des traditions culturelles par rapport au crédit.
 

L’Europe du Centre-ouest (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg et Pays-Bas, soit 37 % de la population) représente 45 % des encours de crédits immobiliers de l’Union européenne. L’encours moyen par ménage propriétaire y est de 54 405 euros, soit 34 % de plus que la moyenne européenne.
 

Dans le Sud de l’Europe (Chypre, Espagne, Grèce, Italie, Malte et Portugal), les ménages sont globalement moins endettés ; on y recense 18 % des encours de crédits immobiliers pour 25 % de la population européenne. L’encours moyen par ménage propriétaire s’élève à 27 111 euros, soit 33 % de moins que la moyenne européenne ; un niveau qui s’explique en particulier par les conséquences de la dernière crise économique.
 

En Europe de l’Est (Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie), les ménages sont très peu endettés en montant comme en nombre (10 % des ménages ont un prêt ou une hypothèque en cours). L’Europe de l’Est représente seulement 3 % des encours de crédits immobiliers pour 20 % de la population européenne (6 033 euros par ménage propriétaire) ; les prix immobiliers y sont également inférieurs.